30 aiment 15 n'aiment pas
201 vues
Pour stopper une répression policière inutile, pour plus de prévention auprès de la population et pour un meilleur contrôle de la qualité des produits pour la santé des consommateurs !
demandé 7-Mai-2016 dans #Votation Test par Greg (1,180 points) | 201 vues

4 Réponses

6 aiment 2 n'aiment pas
Il s'agit d'une proposition inutilement clivante. Mieux vaut rechercher des propositions plus consensuelles, convergence des luttes, pas divergence.

Nota : je suis personnellement partisan de la légalisation, mais ce n'est vraiment pas prioritaire à ce stade selon moi.
répondu 7-Mai-2016 par jhr (19,360 points)
1 j'aime 0 n'aiment pas
Bonjour à vous, j'espère que vous allez bien, oui, vous avez raison, le Cannabis est une drogue douce décrétée illégale par le pouvoir, mais j'y mettrais des réserves toutefois, comme toute substance psychotrope elle ne doit pas être utilisée n'importe comment, je m'explique, bien que je ne compte pas passer en revue tous les cas de mauvaise utilisation:

Déjà sur les très jeunes (0 ans-13 ans), le cerveau et les idées ne sont pas encore bien formés et cela peut comporter des risques sur la croissance et l'épanouissement harmonieux.

Beaucoup le consomment par "ennui" ou par manque d'imagination et s'imagine que cela va leur remplir le cerveau avec des idées ou bien exacerber leur imagination; c'est faux! La consommation harmonieuse du Cannabis est vraiment pertinente qu'avec les idées et les informations déjà présentes dans le cerveau, d'où le travail préalable indispensable de s'informer ou de s'instruire avant et pendant!

La consommation régulière avec une fréquence élevée ne sert à rien, le consommateur n'as pas le temps de méditer et le cerveau n'as pas le temps d'intégrer les effets de cette consommation.

J'ai constaté également d'autres "dérives", notamment lorsque l'expérience de la consommation ne réussit pas à la personne, persister pour suivre un effet de mode...

Pour ma part, j'ai boycotté depuis longtemps l'alcool et le tabac qui sont des drogues dures autorisées à la consommation par le pouvoir, avec des voeux pieux: "à consommer avec modération", etc... C'est comme ceux qui croient que l'on peut réformer l'économie! Boycottage, diminution de la valeur accordée et abolition de l'argent!
Et tant que la consommation du Cannabis ne sera pas libre, je ne toucherais plus à ces drogues dures (l'alcool, pour le tabac, je suis passé au vaporisateur personnel).
Merci de votre attention, bon courage et portez-vous bien!
répondu 13-Mai-2016 par Sh (8,350 points)
edité 13-Mai-2016 par Sh
Bonjour Sh, et merci pour ton avis !

Tout d'abord, j'aimerai dire qu'en lisant ton commentaire, tout le long je n'ai pas pu m’empêcher de penser: "Et l’alcool alors?!".Mais j'ai eu le plaisir de remarquer que tu boycottes aussi ces produits, donc ton avis est cohérent :)

De plus, tu décris ici une réalité sur le cannabis, qui reste une "drogue", même si douce, et qui peut entraîner des dérives.

Cependant, je pense que le tout répressif n'est pas une bonne solution.

D'ailleurs pour l'alcool, lors de la période de prohibition, notamment au Etats-Unis pendant le milieu du 19eme siècle, début du 20eme siècle, est un très bon exemple de ce type de politique.

On y peut voir la monter de groupes criminels, comme celui du fameux bandit Alcopone, et, forcé de constater que cette méthode est inefficace, il n'aura pas fallu longtemps pour revenir à la légalisation de l'alcool.

Donc, la prohibition du cannabis actuelle entraîne la création d'un marché noir, "illisible", autant pour les consommateurs que pour l’état, pouvant ainsi financer des groupes criminels.

Troisièmement, tu parles des personnes âgées de 0 à 13 ans. Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais justement, trouves-tu qu'il est plus facile d’empêcher un enfant de cet age fumer lorsque l'on contrôle le marché et que nous pouvons ainsi y mettre des restrictions d’accès au produit ? Ou quand le marché est incontrôlable, dans la rue, a coté des écoles etc, qui se fout de savoir si la personne est majeure ou non?

Quatrièmement, non seulement les enfants de 0 à 13 ans y sont facilement exposés, comme tout le monde d'ailleurs, mais comme le cannabis est un sujet "tabou", et peu démocratisé, ces enfants ne vont même pas essayer d'exprimer leurs doutes et pauser leurs questions sur le sujet, puisque la peur du "illégal" plane. Donc on crée en plus ici de l'isolement chez les consommateurs et consommateurs potentiels.

Cinquièmement, les produits vendus actuellement sur le marché noir sont des produits de mauvaise qualité, coupés au plastique, au sable ou encore au verre (qui on l'entend par là, pour un intérêt économique), ce qui met encore plus en danger la santé des consommateurs.

Enfin, nous remarquons bien que malgré cette politique de tout répressif, appliquée actuellement par le gouvernement, la consommation de cannabis ne s’arrête pas, voir même est en France l'une des plus importante d'Europe (http://www.ofdt.fr/produits-et-addictions/de-z/cannabis/#conso)

Donc je pense personnellement qu'une légalisation réfléchie et mise en place de façon intelligente permettrait de contrôler ce marché, y imposer des règles, démocratiser le sujet du cannabis, et ainsi mieux éduquer, notamment les jeunes, sur la question. Et d’arrêter une certaine politique de l'autruche à ce sujet, et commencer à tolérer que certaine personne, au même titre que l'alcool, apprécie ce produit naturelle ! utilisé pas l'homme depuis des milliers d'années ! (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis#Historique)

Je terminerai donc en disant, LÉGALISONS LE CANNABIS !
Bonsoir à toit Greg, j'espère que tu vas bien, je t'en prie, je répondrai à certaines de tes interrogations et remarques. Je réfléchis.
Merci de ton attention, bon courage et portes-toi bien!
1 j'aime 2 n'aiment pas
Picole nationale !
répondu 7-Mai-2016 par Marin (3,730 points)
1 j'aime 2 n'aiment pas
Ce type de sujet est à même de décrédibiliser le mouvement ND (tous des drogués). Les médias font vite des amalgames.
répondu 13-Mai-2016 par sept (1,760 points)
Bonsoir à vous, j'espère que vous allez bien, les médias auxquels vous faites référence, décrédibilisent de toutes façons ce qu'ils veulent, tout du moins ce que leurs patrons de presse leur ordonnent de décrédibiliser et notamment rares parmi eux ceux qui font écho du matériau qui est produit à Nuit Debout, alors autant crever l'abcès, ne pas limiter notre expression et en profiter pour les confondre et confondre leur sens de l'"information", quant aux amalgames ils faut tous les combattre sans distinctions.
Merci de votre attention, bon courage et portez-vous bien!
Devons-nous alors censurer nos idées? :)
Loin de moi le désir de censurer qui que ce soit. Je fais juste remarquer qu'il y a un risque. Ensuite, chacun fait comme il le sent. Pour ma part j'ai stoppé l'alcool, le canabis et la tv parce que je trouve que ces consommations ne me tirent pas vers le haut. D'un autre côté la proposition qui vise à légaliser pour dissoudre le banditisme lié au trafic, améliorer la qualité, permettre à la police de se concentrer sur des sujets plus importants, etc... c'est très bien.
983 questions
1,932 réponses
3,088 commentaires
1,772 utilisateurs