28 aiment 8 n'aiment pas
228 vues
Au regard des lectures que j'ai pu faire sur les sites de la CIP Gironde, de l'écoute quasi quotidienne de la TV Debout (qui m'empêche de voir la vrai TV...tant mieux!!!) et des compte rendus d'Assemblée Générale, je réitère ma réflexion au sujet du revenu universel à vie. Celui ci ne réglerait pas tous les problèmes d’allégeance à la démocratie en cours de construction avec la nouvelle constitution...mais permettra d'avoir du temps (non contrainte d'emploi... de toutes façons il n'y a pas de boulot!) pour travailler aux différentes commissions proposées par Nuit Debout et la Convergence des Luttes et les CIP...
Merci de votre écoute.
demandé 8-Mai-2016 dans #Votation Test par LILA (2,000 points)
reclassée 13-Mai-2016 par jhr | 228 vues

4 Réponses

3 aiment 1 n'aime pas
Avant de penser a un revenu universel, il y a une chose qui aujourd'hui parait un ovni, mais est en fait tres simple, ca se resume ainsi. Plutot que de laisser la creation monétaire aux mains des banques privées, on la rend aux citoyens, qui toucheraient chaque un un dividende universel corrsepondant a la masse totale de monnaie crée, divisé par le nombre de citoyens. On reduit en meme temps la dette publique (construite essentiellement sur cette aberation qui veut que l'etat emprunte aux banques privées pour alimenter son economie). Ce systeme n'est pas de l'assistanat c'est simplement rendre au peuple ce qui lui appartient, son economie et sa monnaie qui sont un bien commun.
répondu 8-Mai-2016 par DrNaud (290 points)
edité 8-Mai-2016 par DrNaud
c'est en cela que je parle de tiers de versement en monnaie locale (éthique et solidaire), créer par des banques locales qui investissent dans des projets de vie, de société et d'entreprises, éthique et solidaire. Au lieu de laisser des banques décidées de quels objets nous avons besoin pour le futur dans nos vie. C'est comme si on laissait une banque nous dire, le silex taillé c'est indépassable, le must, le tiptop! alors que certains voudraient polir les silex, mais ne peuvent pas le faire pour toute la communauté sans "aide" des banques...
1 j'aime 0 n'aiment pas
Le versement de cette allocation à tous sans condition pourrait se faire en trois "monnaies": un tiers en monnaie nationale, un tiers en monnaie locale (éthique et solidaire) et un tiers en services publics plus étendus qu'ils ne le sont maintenant, à des besoins vitaux.
répondu 8-Mai-2016 par Tony Nepos (2,100 points)
C'est une réponse correcte...à suivre donc dans les débats. J'y tiens fermement - les fonctionnaires ont déjà un salaire à vie, non? Le salaire sans chômage...et après la retraite!!! Non?
Je précise que je n'en veux absolument pas aux fonctionnaires...
La question sur "un tiers en services publics plus étendus...." oui nécessaire mais insuffisant, pourquoi? Parce qu'actuellement on ferme les hôpitaux des zones rurales, ça ne rapporte pas et ça coûte cher. Oui les soins et services aux personnes/publics coûtent cher.
Donc il faut être très clair sur cette redistribution et l'équité qu'elle doit générer.
Attention à ne pas distribuer des miettes encore et toujours.
Le financement du revenu universel à vie est un débat à part entière.
Bonne journée de lutte.
"Donc il faut être très clair sur cette redistribution et l'équité qu'elle doit générer"

ça légitime le pouvoir politique. Actuellement, les hôpitaux sont attaqués par le privé, ils tiennent bon. Pour l'exemple des hôpitaux, j'aime bien l'exemple des hôpitaux magnétiques, faut découvrir cela vite si vous ne connaissez pas. Tout réside dans une organisation plus humaine, que la bureaucratie a rendu folle avec un encombrement de notes et de chiffres dépersonnalisés. Donc le coût des services publics, faut pas prolonger les discours anti-démocratiques plus longtemps. Je pense être plus clair sur la redistribution et l'équité (commençons par l'égalité, ce serait déjà plus que ce que nous avons en terme d"aides", et restons sur le chemin de l'équité). Je dis cela par expériences, j'ai trop souvent été dans l'administration, dans la case démerdez-vous, l'état n'a pas le temps de penser à vous.
Et une partie par la BCE avec un QE4people, bon quelqu'un de la BCE a dit il y a quelques jours qu'il n'était pas question "de balancer de l'argent par hélicoptère", selon leur formule consacrée, et de fait, la BCE est indépendante et on ne peut l'obliger à rien. (En faisant une petite loi ou en changeant ses statuts peut être ?Hé hé...ou une grosse manif européenne...), j'ai lu aujourd'hui que Zurich aura sa «Nuit debout», le mouvement va peut être prendre une envergure internationale,les anonymous font de la pub au mouvement en anglais, nuit debout n'a pas fini de s'étendre, si le mouvement prend bien en Europe on pourrait aller squatter devant la BCE.
Just an idea....
1 j'aime 0 n'aiment pas
S'agissant du Revenu de Base et du Salaire à Vie, il est d'abord nécessaire de se mettre d'accord sur le principe, ensuite sur le montant.

Pour manifester votre accord/désaccord sur le principe (et discuter aussi le montant) : http://questions.nuitdebout.fr//index.php?qa=3989&qa_1=revenu-de-base-commercer-par-saccorder-sur-le-principe

Personnellement je suis d'accord avec le principe consistant à donner une certaine quantité d'argent à tout le monde de façon inconditionnelle, en revanche je suis réservé au sujet de la partie variable d'un montant total car j'ignore comment juger équitablement du montant de cette partie variable.
répondu 13-Mai-2016 par jhr (19,360 points)
Je comprend sta réserve sur la partie variable.
Aucune solution sur el variable ne fera consensus. Par contre, il faut bien commencer quelque part et s'améliorer avec le temps grâce à une démocratie pour le coup, vraiment participative. Non? :)
bien sur.

Sur le principe, vous êtes d'accord ?

Ensuite on peut discuter le montant, la part fixe et la part variable.
1 j'aime 2 n'aiment pas
bonjour,
comme ça brut de décoffrage je pense que c'est juste impensable. Si personne n'est obligé de bosser alors peu de gens irons bosser. C'est logique ! et imagine la pagaille !! Après il y a peut-être un juste milieu dans cette idée, par exemple s'inspirer du test Finlandais (http://www.lejournalinternational.fr/Le-revenu-universel-en-Finlande-un-modele-a-suivre_a3514.html)

N'est-il pas plus efficace d'arrondir le système actuel :
=> salaire MAXIMUM pour les patrons basé sur 20x le plus petit salaire
=> salaire MAXIMUM pour les élus basé sur 10x le smic
=> rendre effectif le non cumul des mandats
=> obligation de partager équitablement les profits
=> révocation des fonctionnaires inculpés pour fraudes/abus/détournements...

Le système en place est une grosse machine, je ne suis pas sûr qu'on puisse la briser facilement/frontalement.
répondu 8-Mai-2016 par ACL Sagittarus (480 points)
Toutes les grandes avancées humaines et sociales n'ont-elles pas débuter par une utopie qui a germé dans la tête d'une poignée d'individus? Le front populaire une utopie? La déclaration des droits de l'homme une utopie.le droit de vote des femmes une utopie. L'abolition de l'esclavage une utopie. La fin de la dictature en Espagne une utopie.La chute du mur de Berlin etc. Etc.
Quand je parle du Revenu Universel à Vie j'y réfléchis et surtout j'écoute les intervenants majeurs à Nuit Debout et ailleurs. Je lis aussi les articles des économistes atterrés mais aussi une presse plus généraliste. Bref je me tiens informée et je ne suis pas née, hier!!!
Donc si je parle et je m'exprime c'est en connaissance de causes...
Après avoir lu l'article du Journal International (un de plus) je pense que nous tombons d'accord sur quelques points forts du Revenu Universel à Vie.
En effet nos sociétés  - Europe - ne porte plus le travail et l'emploi, c'est à dire qu'il n'y a plus de boulot.
(Par contre il reste les friches industrielle que les maires doivent entretenir ou sauvegarder...merci les industriels!)
Du coup les personnes qui souhaitent travailler le pourront en prenant le temps de faire leur recherche sans PRESSION. Ce n'est pas rien! Et ceux qui ne souhaitent plus travailler ou pas travailler selon l'âge eh bien il pourront faire du jardin et s'occuper de leur enfants, petits enfants ou autres choses comme leur santé, leur information sur le culture, le politique... il y a de quoi faire si on veux.
Donc je réitère mes réflexions et souhaits je souhaite un Revenu Universel à Vie, un peu comme les fonctionnaires, je ne vaux pas moins qu'un fonctionnaire!!!
La question du financement de ce Revenu fait  l'objet d'un débat part entière, nous devons y participer et je suis déjà dans le débat.
Bonne journée.
Pour répondre à  ACL Sagittarus, supposons que le revenu universel de base soit de 800 €, beaucoup de gens ne s'en contenteront pas et continueront à travailler, et pour les autres c'est à eux de choisir s'ils désirent s'en contenter ou non (avec des variables, parfois je m'en contente et à d'autres moments je cherche un emploi, de toute façon vu le nombre décroissant de CDI c'est ce que la plupart font déjà, mais là il y aurait un filet de sécurité qui change tout !)
Lorsque vous dites "Le système en place est une grosse machine, je ne suis pas sûr qu'on puisse la briser facilement/frontalement.",c'est tout à fait juste ça ne sera peut être pas très simple mais la Finlande va le mettre en place, l’Aquitaine également, le Canada aussi, c'est qu'il est donc bien possible (même si ce n'est pas simple) de mettre en place ce système.
Bonjour,
en réponse à El Churros et Eve toutes les utopies ont émergées suite à la prise  de conscience des personnes qui subissaient le capitaliste et ultralibéralisme (c'est à dire les pauvres et les ouvriers qui eux travaillaient beaucoup 48H par semaine et les journaliers dans les campagnes au service des paysans propriétaires...) , la PREMIÈRE SEMAINE DE CONGÉS PAYES EN FRANCE.
Utopie ou Réalité?
Quand au Revenu Universel à Vie c'est un débat absolu que doit porter NUIT DEBOUT le seul mouvement politique et social crédible, authentique et non corrompu en plus d'être international.
Les villes françaises, allemandes, grecques, italiennes, espagnoles, anglaises, écossaises suisses et les autres doivent travailler ensemble avec les technologies actuelles, traducteurs etc etc etc - c'est possible - et identifier/rassembler tous les éléments techniques et financiers possibles pour libérer les sommes nécessaires à ce revenu universel à vie, au cours du mois de juin 2016 par exemple.
Les utopies qui sont en train de naître en Finlande au Canada et en Aquitaine en France - sont pour moi déjà plus des utopies. Il va falloir en trouver d'autres - UTOPIES - : arrêter la fabrication d'armes pour les vendre aux pays qui peuvent se les payer pour dominer leur peuple. C'est avec les revenus de ces ventes d'armes qu'on paye les retraites des pays riches non?
3,914 questions
1,944 réponses
3,090 commentaires
3,008 utilisateurs