17 aiment 5 n'aiment pas
207 vues
ci joint le texte réécrit collectivement par plus d'une centaine de personnes et toujours en réécriture collective. L'objectif est d'argumenter notre désaccord pour ne plus être traité "d'oppositionistes" sans argumentation, sans savoir nous même pourquoi nous sommes contre. La stratégie est également de ne pas balancer directement un "abolition de la propriété privée" qui n'aura aucun impact concret sur les structures politiques mais d'inciter les médias et autres institutions à prendre en compte notre argumentation et ainsi les engrainer dans un dialogues qu'ils ne pourront que perdre et qui finira bien sur sur la proposition de réappropriation collective des moyens de production et le dépassement du mode de production capitaliste.

Vous pouvez participer à la réécriture de ce texte sur la page facebook de la commission économie politique:
https://www.facebook.com/Commission-%C3%A9conomie-NuitDebout-Paris-1691642561117462/

voilà le texte:
« Message aux gouvernements successifs :
Vous affirmez que nos conquis sociaux et nos salaires représentent un coût qui réduit la profitabilité des entreprises, donc l’embauche des travailleurs salariés. Même si c’était prouvé, ce qui n’est pas encore le cas, nous n’acceptons pas ce système qui nous propose de choisir librement entre chômage et précarité.
Toute démocratie dans ce cadre, tout referendum d’entreprises dans ce cadre est un choix qui n’en est pas un. Demandez aux employés de Smart ou de Goodyear s'ils se sont sentis libres lorsque leurs dirigeants leur ont imposés sous menace de licenciement de travailler 39heures payées 37. Dans votre système nous sommes perdants à chaque fois !   
L’Allemagne a peut être, suite à des réformes de ce type ramené son taux de chômage à 5% mais cela s’est fait en contrepartie d’une explosion du taux de pauvreté de sa population. Et que dire de l’Italie et de l’Espagne !
Cette loi dite loi Travail, en inversant la hiérarchie des normes, en faisant passer l’accord d’entreprise ou de branche devant le Code du Travail, va dans le sens d’une perte de pouvoir des citoyens face aux dirigeants d’entreprise.
De plus, cette inversion va importer entre les entreprises françaises le dumping social et la mise en concurrence qui déjà mettent sous pression les travailleurs au niveau international. Nous ne voulons plus de ce chantage à la concurrence qui sert de prétexte à tous les reculs de nos droits.
Vous nous parlez de revaloriser la valeur travail mais le seul effet de ce type de réformes que l’on perçoit est l’appauvrissement des travailleurs. D’autres modèles existent (salaire à vie, revenu de base, libre association, coopératives…etc) et prouvent qu'une autre façon de travailler ensemble est possible.
Pour ces raisons la commission économie politique, débat économique et propositions économiques propose à l’Assemblée Populaire de Nuit Debout Paris de se positionner contre la loi El Khomri MAIS également contre toute loi nous proposant de choisir la précarité au nom de la lutte contre le chômage.   
Nous positionner clairement contre la loi Travail n'est qu'un début : nous travaillons désormais à des propositions et des alternatives pour que nos conditions de vie ne soient plus réglées seulement qu'à l'aune de vos profits.
Le travail, c’est notre travail : nous voulons réfléchir et nous prononcer sur ses règles !"

Bien à Nous!
demandé 8-Mai-2016 dans #Votation Test par BBlack (320 points)
edité 13-Mai-2016 par jhr | 207 vues
Bonjour, Je trouve le texte très bien et vous en remercie de l'avoir écrit.
J'aimerais juste savoir pourquoi la Grèce n'y est pas mentionnée à côté de l'Italie et l'Espagne. Surtout que ce pays, abandonné de tous sauf ses avides créanciers, traverse une période de plus en plus cruelle pour son peuple avec une soi-disant gauche au pouvoir qui est désormais aussi obéissante aux ordres extérieurs que Hollande et compagnie. Il me semble que le cas grec ne doit pas être écarté ni oublié mais ramené au centre de nos propositions contre les lois travaille.
Merci pour votre temps.
Bien à nous!
ce point est noté et sera discuté lors de la prochaine réunion de réécriture en physique sur la place

Votre réponse

Votre nom à afficher ( en option ):
Vie privée: . Votre adresse de messagerie ne sera utilisée que pour l'envoi de ces notifications .
Vérification anti -spam:
Pour éviter cette vérification à l'avenir, Connectez vous ou inscrivez vous.
3,914 questions
1,944 réponses
3,090 commentaires
3,008 utilisateurs