3 aiment 3 n'aiment pas
172 vues
Le combat doit être social contre la loi El KHOMRI, le capitalisme et le fascisme ? Le feriez vous exprès éventuellement ? Les VEGAN qui ont envahi la place le week end dernier vendaient des savonnettes minuscules à 8 euros 20, c'est cela le combat social ??? à l'heure où le chômage fait des ravages... Les gens ont des pouvoirs d'achat de plus en plus réduits.. La bouffe ou plutôt la mal-bouffe est un problème qui viendra après... Que tout le monde ait un toit, un revenu, Que les végans lèvent le drapeau de l'anarchie, je trouve cela honteux... Qu'ils s'en aillent, y en à marre.
demandé 7-Jun-2016 dans TheNoList par anonyme | 172 vues
En effet venir faire du business à nuitdebout est outrageant.
Pourquoi ne proposent ils pas mieux des ateliers pour apprendre à faire leur propre savons gratuitement? Ou des ateliers non violence
Avec l'activation de la violence, on voit une dégradation de nos valeurs et principes...
Et c'est pour cela qu'il y a moins de monde...
On perd pieds on oublie les bases du mouvement
La fraternité, l'égalité et la liberté de chacun...
si on met la violence en premier alors tout le reste disparait et on retro alimente plus de violences autour et donc attire ce que l'on produit! Et on ne s'ecoute plus car trop assoiffés de vengeance...à cause de cette douleur que l'on ne partage pas avec les autres...

Different est d'utiliser cette violence interne pour en faire une force pour nous proteger les uns et les autres: actions solidaires.
Tout en traitant l'autre comme on voudrait être traité.

4 Réponses

0 aiment 0 n'aiment pas
Les vegans sont rarement tolérés dans les espaces publics et les lieux communs. Cette discrimination n'est pas toujours justifiée. Pour ma part, je suis plutôt favorable à la tolérance envers les minorités, même lorsque cette tolérance ne se transforme pas en soutien. Ne nous transformons pas en un mouvement d'exclusion.

Je suis donc plutôt favorable à ce que des voix divergentes viennent s'exprimer au nom de la diversité des points de vue, et que l'émotif ne prenne pas le dessus sur la tolérance. Sinon, ce serait presque un reniement.

Ce n'est que mon avis. Cependant, ça reste une opposition à ta proposition de les faire partir.

En revanche, il ne faut pas hésiter à aller à leur rencontre, à leur parler, et à s'adresser directement à eux (pour ma part, je ne suis pas vegan).
répondu 7-Jun-2016 par Alan Tréard (1,010 points)
Je crois que l'on ne s'est pas compris, je n'ai rien contre les vegans, je suis moi-même pratiquement végétarienne, sauf que ce n'est pas ni le lieu ni le moment. Ils interviennent très souvent, et font fuir de nombreuses personnes qui sont en revanche sur une vraie lutte dans ce dur monde du travail. N'oublions pas que le but, du moins il me semble est de faire en sorte que la loi ne passe pas. Tout le monde aime les animaux et a un côté écolo, mais encore une fois si cela continue  ainsi, le mouvement ne ressemblera plus à rien.
Bon, je disais juste qu'on ne peut pas les responsabiliser de toute la misère du monde, non-plus.
0 aiment 0 n'aiment pas
C'est une bonne chose que les minorités puissent s'exprimer. Si elles sont soutenue elles prendront naturellement de la place dans le débat.

Mais elles ne doivent pas s'imposer de manière à s'accaparer le mouvement/débat si elles ne sont pas soutenues/suivis par une majorité ! C'est pas démocratique !

Il est important de rester sur des axes qui rassemble (presque) tout le monde dans un premier temps et d'ensuite attaquer ceux qui divisent plus.
répondu 8-Jun-2016 par Laks (900 points)
2 aiment 2 n'aiment pas

Si en effet parler des animaux à nuit debout discrédite le mouvement, alors je trouve plutôt regrettable. Dans ce cas là, nuit debout ne sera pas le mouvement du changement!

J'avais cru même qu'il y avait une commission antispécisme...?? Bon, à vérifier...

Je pense que la loi el khomri a plutôt été le catalyseur, ou élément déclencheur, mais ce mouvement ne peut-être réduit à une revendication sur le code du travail ; les syndicats, les grévistes sont plus les initiateurs dans ce cas là.

Si nous sommes à un moment où de vrais débats de choix de société doivent se faire, les végan ont tout à fait leur place à nuit debout.

Ce n'est pas une minorité, ils véhiculent une pensée, celle du respect de l'animal, la nature ; il est vrai que les écolos sont encore une minorité!!

Ceci dit, la question sociale existe toujours, et n'est sûrement pas évacuer par les vegan. 

Si on lie la question de l'animal et la question sociale actuelle, par exemple, de nombreux salariés des abattoirs dénoncent leurs conditions de travail, certains se suicident aussi, de nombreuses dépressions,... beaucoup de pathologies tant ce qu'on leur demande de faire est incohérent à la vie humaine!

Pour parenthèse, la consommation de la viande baisse, c'est peut-être pas pour rien!!

Les végan, les vergé, faudra s'habituer à eux, y'en aura de plus en plus!!

Et je crois même que la bouffe est un problème à ne pas négliger, parce que s'empoisonner à tous les repas ça a un coût!!

Bon, je n'ai pas assisté à cette AG... mais je ne comprends pas en quoi c'est honteux de lever un drapeau de l'anarchie...

Puis, je me demande aussi pourquoi cette question est référencée dans TheNoList . J'avais cru comprendre que cette rubrique concernait ce qui était néfaste à la société, comme les effets pervers du capitalisme, l'industrie empoisonneuse, les multinationales, les instances liberticides... ce qui était dénonçable comme un danger ; et non pas des groupes humains, sinon certains pourraient mettre dans TheNoList, les roms... les femmes.... les étrangers,... les SDF,... certains travailleurs,... les minorités.

répondu 8-Jun-2016 par Palomilla (1,810 points)
0 aiment 2 n'aiment pas
C'est quoi encore cette catégorie/groupe VEGAN ?
répondu 8-Jun-2016 par anonyme
et pourtant c'est toujours ce même monde que les végan combattent: l'industrie de la viande et ses désastres sur la santé, le climat, l' environnement et les sociétés. Des forêts sont détruites, des petits fermiers expropriés pour cultiver /exporter du soja OGM (7kg céréales pour 1kg de viande),  pour donner à manger aux animaux, et in fine pour nourrir les riches... C'est ça aussi le monde El Khomri.

Mais qu'est-ce qu'on inclut et qu'est-ce qu'on exclut dans Nuit Debout?
C'est une façon de s'alimenter (entre autre), uniquement végétarienne, strictement aucun produit issu des animaux.
681 questions
1,930 réponses
3,086 commentaires
1,451 utilisateurs