3 aiment 1 n'aime pas
117 vues
Ces histoires de blocage sont de moins en moins bien vues par les citoyens. De plus, il me semble que l'action en tant que telle n'est pas très faisable au vu de la loi.  NuitDebout est loin d'être le seul acteur de cette mobilisation pour le blocage, mais je crois que le mouvement se doit d'abritter une liberté d'opinion et de décisions à prendre. Bloquer, c'est radical, et même un peu trop pour moi. Les médias rafolent de ça : c'est l'occasion de rappeler aux citoyens que les mouvements sociaux, ça vient avec son lot de méfaits, de violence, d'abrutissement, etc, ce qui discrédite complètement  l'action que mène ce mouvement.

Pas de bloquage, soit, mais alors, dans ce cas ? Je jette un concept au hasard : faire une action qui, si elle est couverte par les médias et quel que soit leur oeil, sera remportée. Il s'agit de Hacker le système, pas d'activer tous les anti-virus jusqu'à ce qu'ils finissent par accepter les mises-à-jour.  Les Yes Men sont très inspirant sur le sujet, mais on peut aller beaucoup plus loin : faire un énorme troll en organisant une fausse manifestation pro-télévision, jouée par des gens au regard vide et idiot, ou une procession pro-loi travail par l'association masochiste de la ville. Si les médias continuent à ce point à vouloir discréditer tout le monde, on peut encore, par exemple, demander à tout le monde de venir à une manifestation, et soudain, se tenir immobile et silencieux, tête baissée. S'ils veulent critiquer quelque chose, ils ne feront que se couvrir de ridicule...

En bref, il y a beaucoup d'autres action qui peuvent faire passer le public de votre côté. Toute la différence peut tenir dans quelques paroles... Que préférez-vous : "Tiens, t'as encore vu hier aux infos ces tarés qui font chier tout le monde en bloquant tout ? " ou "Tiens, t'as encore vu hier aux infos ces malades qui ont piégé le JT de France 2 avec un faux militant loi travail ? C'était trop drôle !" C'est seulement après s'être attiré une sympathie de la sorte que les actions, blocages ou autres, prendront du sens aux yeux des citoyens.
demandé 8-Jun-2016 par anonyme | 117 vues
Le problème des médias c'est qu'ils ont un partie pris et manipule les gens en leur matraquant que les mécontents sont minoritaire et comprennent rien.

Les "trollers" pourquoi pas mais il contrôle quand même beaucoup ce qu'ils diffusent... à voir à trouver des mecs de mèches en interne des lobbies TV pour laisser diffuser certaine chose par accident.

1 Réponse

0 aiment 0 n'aiment pas
Salut ! J'ai été très touchée par l'action menée par des manifestants qui ont débarqué sur un plateau télé ! Mon rêve, sera de hacker toutes les antennes télés de France, ou de couper l'accès internet/télé dans nos villes. Que feraient les gens, ne serait ce qu'une journée sans leur télé ?! Il suffit de voir qu'en cas de bouleversement majeur, on va toquer chez le voisin pour savoir ce qu'il se passe ! On gagnerai beaucoup, ne serai ce que de rapprocher les gens entre eux...

Hacker les programmes télé et balancer des vidéos comme "Osons parler" ou des films autour de la convergence des luttes ! y'a bien des types qui pourraient faire ça .... :D

Que la lutte continue !
répondu 14-Jun-2016 par Valentine
Salut les amis,

Au plus rapide, il faut à mon sens déja réinvestir l'internet, seul moyens de communication large accessible, en recensant tous les liens informatifs libres (ex : https://mutu.medialibres.org) puis les diffuser à tous nos contacts. Et refaire la manip à chaque info interessante.
Pilonner, insister de manière à contrecarrer le matraquage télévisuel.
Certes on ne fait pas le bohneur des gens contre leur gré, mais bon ... un combat non mené est perdu d'avance !

Une webradio libre très ciblée sur le sujet "luttes contre la loi travail" serait aussi bienvenue. Avis aux animateurs en herbe !
Dans les années 70/80 la mode était aux emetteurs FM clandestins mobiles bidouillés avec des composants de récup. Il y en a eu des centaines ! La censure était ainsi contournée de manière assez efficace via cette methode proche des gens et décentralisée ! Et que dire du rôle que jouait la CiBie comme plateforme de discussion publique ! Un retour à ces techniques simples serait bénéfique : aucun réseau, aucun contrôle, aucune censure !
Ca ferait sûrement encore du bruit dans les chaumières, non ?

Il est vrai que la disparition des médias de masse serait la plus grande libération du cerveau humain (ou de ce qu'il en reste).

Ne vous meprenez pas, les réseaux de communication, dont les relais TV, sont considérés comme stratégiques et sont bien gardés ! Le contrôle des esprits est primordial pour la survie du système politico-financer. Qui à dit 1984 ???

A pluche !
681 questions
1,929 réponses
3,084 commentaires
1,450 utilisateurs