5 aiment 0 n'aiment pas
349 vues
Cette question est moins conceptuelle, plus axées sur les fonctionnalités de l'outil : outil de vote ? Fonctionnalités type réseau social ? Mise en relation des propositions dans des cases plus larges ? Outil de synthèse dans un format juridique ? Block Chain ? etc...
demandé 21-Jun-2016 dans E-democratie pour ND par Pierre Lalu (9,060 points)
edité 23-Jun-2016 par Pierre Lalu | 349 vues

7 Réponses

3 aiment 0 n'aiment pas
CONSTRUCTION COLLABORATIVE D'IDEES

Beaucoup pensent que le vote est la finalité d'un outil d'edemocratie. Je pense que tous les outils le font, loomio, démocratie os etc... Pourtant ce qu'il manque c'est un outil qui permette de construire des idées complexes, avant de décider. Aussi les contributeurs ont des idéologies différentes et ceci est rarement assumé dans les outils d'edmocratie.

- Pouvoir créer des groupes qui vont se réunir par affinité idéologique et qui pourront faire des propositions cohérentes

- Subdiviser en thème (monnaie, féminisme, education etc...) - Et des groupes différents peuvent travailler sur les mêmes version de ces thèmes s'ils ont une approche similaire (ex : Un groupe qui veut le salaire de base et Un groupe qui veut l'autogestion et la fin des institutions, d'idéologie différentes, peuvent mutualiser leurs efforts sur la version d'un thème qu'ils ont en commun par exemple l'antispecisme)
répondu 22-Jun-2016 par Pierre Lalu (9,060 points)
edité 23-Jun-2016 par Pierre Lalu
J'ai proposé une réponse similaire. Il est envisageable de fusionner ces réponses, pour plus de clarté (mais je n'en ai pas la possibilité).
1 j'aime 0 n'aiment pas
Bonjour à vous, j'espère que vous allez bien, vu que chacun peut-être amené à s'exprimer j'imagine une sorte de tronc commun où seraient mises en évidence les expressions/idées/propositions les plus pertinentes, ce dernier critère serait validé avec un système de barres à traits qui évoluerait avec plusieurs couleurs par exemple et qui dépendrai des avis du collectif avec à chaque fois une argumentation conditionnelle à l'expression de ces avis pour que cela soit enrichissant et instructif pour la personne et tout le monde.

On pourrait imaginer effectivement des comptes profils à la façon des réseaux sociaux interconnectés où l'information et les connaissances de tout ordre circuleraient, les idées exprimées gagneront ainsi en pertinence.

Exemple: un avis est exprimé, mais il est lacunaire par manque d'information, il perd donc en pertinence, mais l'information circulant, l'avis peut être reformulé à la lumière de ces informations/connaissances et il regagne en pertinence et vient enrichir le socle universel de connaissance et les avis/idées/propositions les plus pertinent-e-s au regard de l'intelligence et du réalisme pourront être adoptées et mis-e-s en pratique...

Par-contre, je suis opposé à segmenter par thème ce tronc commun car un sujet donné peut être connecté à d'autres thèmes, etc..., je suis pour favoriser une expression inspirée qui reflète les idées de la personne qui l'émet.

Vous parlez de centristes et d'écolos, ce sont des partis ça, non? Si vous pensez mettre ce système en place avec les structures du système actuel, je ne vois pas l'intérêt!

Mais effectivement, c'est un vaste et passionnant sujet que l'expression individuelle et collective avec les nouvelles technologies!

Merci de votre attention, bon courage et portez-vous bien!
répondu 23-Jun-2016 par Sh (8,350 points)
edité 23-Jun-2016 par Sh
Oui, certes, mais comme je l'ai dit, tout est dans l'argumentaire, il ne s'agit pas de faire des propositions creuses juste pour le plaisir de les faire, il faut du fond et c'est ce que j'ai évoqué précédemment en parlant de pertinence des avis, il faut réfléchir un minimum avant de s'exprimer publiquement, ne serait-ce que par respect de ses interlocuteurs/ récepteurs.
Parler de salaire de base, par exemple, sans évoquer son financement (moi je suis pour l'abolition du pognon et sa logique liberticide et d'autres valeurs qu'un salaire minimum, donc je ne suis pas très concerné), jusqu'au bout du raisonnement: taxer les rupins? Comment? Et si ils placent leur argent ailleurs? Etc...
Oui donc tu valides mon observation, tu serais pas dans la possibilité de construire un projet avec une personne qui ne voit pas les choses à ta manière. On peut débattre de la validité de tel ou tel projet, mais on ne peut pas faire cela avant son élaboration faite. Par exemple, tu ne crois pas au salaire a vie ou ce genre de chose, et tu attends de réelles réponses constructives pour te prononcer, donc, que l'outil permettent à des personnes passionnées par l'idées d'avancer dans son élaboration, c'est une bonne chose.
Il ne faut pas faire de confusion(s), il s'agit de créer une société harmonieuse pour les vivants et l'humain en particulier et c'est là l'objectif, il ne s'agit pas de voir les choses à ma manière ou d'une autre manière, il s'agit, encore une fois de pertinence ou de non-pertinence, les solutions et les actes seront de toutes façons collectifs!  Si c'est pour réformer ou mettre des pansements sur les plaies du système actuel, les structures du système actuel sont faites pour ça et je ne vois même pas l'utilité d'en débattre.
Nous pourrions mettre, par exemple, des critères préalables aux avis/propositions/idées:
Aucune exclusion ne serait-ce que d'un élément social, sans domicile compris
Solution pour la préservation de la dignité de chacun/chacune
Etc...
Par-contre, je pense que créer plusieurs groupe de "travail" ferait que chaque groupe travaillerait en "vase clos" avec des gens qui ont déjà des visions similaires, sans contradicteur, donc possibilité de perte d'enrichissement de ou des visions des choses et l'efficacité, à mon sens, s'en trouverait réduite.
Si l'outil indispensable auquel toi, moi et d'autres contribuons à mettre en place devra être simplifié au maximum dans son utilisation, il n'en demeureras pas moins complexe dans son fonctionnement  comme le fonctionnement d'une société qui tient la route.
Il nous faut changer d'habitudes, à savoir, celles de déléguer nos prérogatives d'élément social à d'autres qui siègent en haut de la pyramide du pouvoir et cela ne va pas se faire en un claquement de doigts, un avis/ proposition/idée devra être validé en fonction de sa robustesse par rapport aux contradicteurs qui ne manqueront pas et c'est cela la communication.
Une chose encore: Il me semble indispensable que cet outil soit disponible en plusieurs langues, avec l’éventail le plus large possible, espéranto et langues régionales comprises si possible..., soyons rêveurs.
Merci de ton attention.
1 j'aime 0 n'aiment pas

PLUSIEURS PROJETS DE SOCIETE

Et quand tu poses une question et demande un vote on se rend bien compte que des personnes s'opposent alors qu'ils n'ont pas la même vision politique. Alors que quand il s'agit de progresser dans l'élaboration d'un projet de société, on ne peut le faire qu'avec des personnes qui partagent un minimum la vision. Ainsi dans un outil d'edemocratie, on devrait pouvoir avoir avoir plusieurs groupes/projets de société qui évoluent parallè!element, pour le collaboratif se fasse de façon affinitaire et non de façon conflictuelle

répondu 23-Jun-2016 par Pierre Lalu (9,060 points)
1 j'aime 0 n'aiment pas

BACKEND de vote sur une blockchain

Je pense que l'un des projets fondamentaux qu'on pourrait faire ce week-end c'est de créer ou de mettre en place une BACKEND de vote sur une blockchain qui soit aisément interfacable en web avec les différentes frontend qu'on pourra créer ou mettre en place et qui puisse s'adapter à diverses méthodes d'identification pour vérifier qu'1 personne = 1 vote.

répondu 23-Jun-2016 par Pierre Lalu (9,060 points)
Pour les méthodes d'identification, j'en recommande deux : une faible (pseudo) et une forte (FranceConnect, qui assure l'identité tout en préservant l'anonymat). Plusieurs pseudos (ou 0 : l'utilisatrice peut afficher sa véritable identité) peuvent être attachés à un compte FranceConnect, et des utilisateur peut également avoir un pseudo sans identité forte. Les deux types d'identité seront comptabilisées séparément pour les votes.
0 aiment 0 n'aiment pas
Bonjour,

Je trouve pertinent de classer les propositions par thèmes, chacune pouvant  être classée à la fois dans plusieurs thèmes. Quelqu'un la lisant, en constatant qu'elle n'est pas reliée à un thème la concernant, pourrait proposer de la relier à ce dit-thème.

Par contre, il me semble qu'il faudrait éviter "classer" les gens par "catégorie de pensée" afin de conserver l'unité de la Nuit Debout afin qu'elle puisse devenir opérative de manière pérenne. Diviser sert surtout à mieux régner, et au peuple à se faire écraser par le groupe le plus puissant plutôt qu'être entendu par consensus d'idées.

Merci beaucoup et bon courage !
répondu 23-Jun-2016 par anonyme
Il ne s'agit pas de classer les gens, mais que les gens se retrouvent par affinité, c'est différent
0 aiment 0 n'aiment pas
Principe :

Il s'agit de savoir tout d'abord de quoi on parle. "Un outil" d'edemocratie n'est pas forcément adapté à toutes les situations :

1) un outil pour NuitDebout

2) un outil national

3) un outil international

Avec à chaque fois les sous-spécificités suivantes :

2) un outil constitutionnel

3) un outil législatif

4) un outil d'organisation informelle d'actions citoyennes

Des spécificités devront être remontées et incluses suivant ces 9 champs distincts, au niveau des objectifs donc du fonctionnement même.

Avis personnel :

A ce stade, et à défaut de réponse univoque, il me semble que le plus petit dénominateur commun permettant une mise en place et un test grandeur nature serait un outil constitutionnel de NuitDebout. A défaut de volonté structurante un outil d'organisation d'actions citoyennes de Nuitdebout semble adapté. Dans ce deuxième cas, il devra néanmoins logiquement être envisagé simultanément à moyen terme des solutions constitutionnelles nationales permettant la mise en oeuvre dudit outil citoyen NuitDebout (une fois teste et valide) à cette plus grande échelle.
répondu 23-Jun-2016 par jukap
edité 23-Jun-2016
0 aiment 0 n'aiment pas

Commençons par développer une plateforme de réflexion collaborative. Celle-ci permettra de définir les autres outils nécessaires, et de planifier la suite.

Seule la réflexion collective nous permettra d'adopter des stratégies reflétant l'intérêt générale ; ou du moins de determiner nos différents objectifs.

Cet article propose des spécifications pour une telle plateforme, mais il est bien sur envisageable de la concevoir différemment.

Note: cette réponse est similaire à celle de Pierre Lalu intitulée "CONSTRUCTION COLLABORATIVE D'IDEES", je préfèrerai l'éditer afin de les fusionner, mais je n'en ai pas la possibilité.

répondu 23-Jun-2016 par arthur.sw (400 points)
edité 23-Jun-2016 par arthur.sw
681 questions
1,930 réponses
3,085 commentaires
1,450 utilisateurs