15 aiment 3 n'aiment pas
145 vues
Le fonctionnement même de l'entreprise ne génère-t-il pas de la souffrance et de l'aliénation ? Si le système était moins pyramidal et plus démocratique, les salariés ne pourraient-ils pas s'y épanouir davantage ?
demandé 29-Avr-2016 par Chapilotte (190 points)
reclassée 30-Avr-2016 par jhr | 145 vues

9 Réponses

0 aiment 0 n'aiment pas
Démocratie et entreprise sont deux choses différentes. Mais les deux concepts se rejoigne dans un contexte le libéralisme. La démocratie des masses aliéné n'est pas plus vivable que la dictature d'un seul (tyrannie). Si l'entreprise doit Être le modèle ou le paradigme de la déréglementation d'une société (libéralisme), elle ne crée pas de bien être, encore moins de lien sociaux sauf celui de concourir aux intérêts.

je prend des raccourcis mais la liberté du libéralisme empiète sur celle des autres tant qu'il y a des inégalités. A la base le libéralisme défendait la liberté maintenant il est la justification d'une passion que l'on appelle cupidité.

La violence, l'humiliation, la discrimination, et la souffrance je ne l'ai trouvé réunis que dans le monde du travail et du chômage.
répondu 30-Avr-2016 par Lyu (800 points)
bel exemple de relativisme moral et d usurpation d'identité.
1 j'aime 1 n'aime pas
Elle n'a pas besoin d'y entrer surtout si l'entreprise est privée.
répondu 30-Avr-2016 par nojamandre (1,630 points)
edité 30-Avr-2016 par nojamandre
mais c'est les citoyens qui y travaillent... et c'est un citoyen ou plusieurs qui créent une "société", alors je trouve cela normal que ces créateurs d'entreprises aient une vision d'un avenir, d'autant plus s'il est collectif et touche des besoins vitaux ou essentiels.
0 aiment 0 n'aiment pas
Oui, cela serait une evolution fortement bénéfique, mais je me méfie d'une vision angélique du travailleur, et maléfique du patron. On enlevera pas en changeant de système ce qui nous rend tous globalement assez médiocres. (cela n'enlève rien à ma motivation concernant les projets ambitieux de ce mouvement ^^)
répondu 30-Avr-2016 par Pierre Lalu (9,060 points)
0 aiment 0 n'aiment pas
la seule solution des SCOOPS , et il ne faut pas chercher à transformer à améliorer mais à CHANGER  notre société,
répondu 1-Mai-2016 par Pancrasse (4,360 points)
0 aiment 0 n'aiment pas
Laïcité et respect des conditions du contrat d'embauche. S'il ne te convient pas, tu vas chercher ailleurs. C'est la démocratie en entreprise.
répondu 1-Mai-2016 par oliveparis (530 points)
0 aiment 0 n'aiment pas
Et aussi la République, car la démocratie c'est pour entendre toutes les voix, mais la République c'est aussi tout le monde réunit pour la chose publique. L'entreprise doit aussi se réformer et évoluer, cette question est tout à fait pertinente.
répondu 7-Mai-2016 par Thiloup (650 points)
0 aiment 0 n'aiment pas
la démocratie en entreprise, cela s'appelle la sociocratie, sorte de coopérative dans des pays pas français.
répondu 18-Mai-2016 par Tony Nepos (2,100 points)
0 aiment 1 n'aime pas
Ils existent différentes formes d'entreprises. Dans certaines formes, le pouvoir de décision n'est pas dans les mains des propriétaires du capital autant que dans d'autres. Il appartient donc à chaque entreprise de décider comment le pouvoir de décision est attribué.

En tant que salarié d'une entreprise, on souscrit par contrat à une règle qu'on connait à l'avance ; si l'on souhaite ne travailler que dans une entreprise où le pouvoir n'est pas détenu exclusivement par les propriétaires du capital, il faut choisir une entreprise adaptée à ce souhait.

Elles sont rares hélas.

La loi obligent les entreprises à se comporter de façon conforme à leur objet social, lequel généralement consiste à faire du bénéfice.

D'autres lois, à inventer, pourrait permettre des entreprises ayant d'autres objectifs. Les association loi 1901 sont un exemple.
répondu 30-Avr-2016 par jhr (19,360 points)
0 aiment 1 n'aime pas
Ca existe déjà, ça s'appelle l'entreprise libérée. Il y en a peu car ce sont aussi les salariés qui ne sont pas forcément motivés. Il faut un chef d'entreprise très motivé et très ouvert, qui a compris que le pouvoir partagé libère la créativité et l'efficacité et des salariés autonomes, enthousiastes, responsables et libres ou ayant l'envie de le devenir :) (il y a des avantages à l'aliénation...). Je pense que la libéralisation de la société passera en partie par la libéralisation des entreprises, il y a un mouvement qui promeut cette forme d'entreprise MOM21.
répondu 1-Mai-2016 par Lisa (180 points)
3,913 questions
1,944 réponses
3,090 commentaires
3,008 utilisateurs